Toucher votre clientèle, aider votre inspiration ? Encrier, porte-plume

encrier-porte-plumeEncrier, porte-plume …


Guide d’achat encrier en argent, porte-plume, etc.

Encrier, porte-plume, etc., or, argent, vermeil … décorez votre bureau avec des objets exceptionnels. Étonnez vos clients, aidez votre inspiration.

Encrier, ouvre-lettre, coupe-papier, etc. En or, argent, platine ou palladium

Encrier, ouvre-lettre, coupe-papier, etc. En or, argent, platine ou palladium.

Bien vendre, bien acheter : tous nos conseils

Encrier ancien en or 18 carats et bois de rose

Encrier ancien en or 18 carats et bois de rose.

Les anciens nécessaires de bureau sont souvent de très beaux objets décoratifs.

En effet, jusqu’au XIXe siècle, l’art de l’écriture était réservé à la haute société.

De fait, les objets de bureaux, encriers, porte-plume, presse papier, cale livre, serre-livre, etc. étaient des objets d’art à part entière.

Or ou argent massif, vermeil, ainsi que plaqué or ou métal argenté, d’autres matériaux ont également été utilisés pour la réalisation de très beaux encriers : marqueterie façon Boulle, bronze doré, faïence, porcelaine, etc.

Encrier et porte-plume

Encrier de voyage en argent massif du 13ème siècle

Encrier de voyage en argent massif du 13ème siècle.

Si jusqu’au XIIIe siècle, l’écriture était souvent effectuée au sein de monastères avec des outils très sobres, l’aristocratie utilisait déjà des instruments d’écriture réalisés avec soin et force de détails décoratifs.

Ceci dit, c’est à partir du XIIIe siècle et l’apparition du papier en Europe (auparavant, les écrits étaient couchés sur des parchemins en peau de porc séchée), inventé par les Chinois, que l’écriture a pris un essor plus important.

Toutefois, l’art décrire était réservé à la noblesse, aux notables, à la bourgeoisie et évidement aux responsables de l’État.

Si actuellement, le développement de l’écriture et de la connaissance (au sens large), est accordé aux réformes de Jules Ferry, qui a rendu l’accès aux écoles publiques gratuit et obligatoire, cela ne veut pas dire que l’école n’existait pas avant.

Première croissance : Second Empire

Encrier Napoléon III en or

Encrier Napoléon III en or.

Or, il faut savoir que sous le Second Empire, le gouvernement de Napoléon III avait déjà effectué des réformes importantes, si bien que des écoles étaient présentes dans quasiment tous les villages français.

Cette école embryonnaire a permis à l’écriture de croître. En outre, l’essor de l’industrie provoquait une demande croissante, certes d’ouvriers peu qualifiés, mais également de contremaîtres, d’employés administratifs, de commerciaux, etc.

Cela a permis le développement de l’écriture. Parmi ces enfants qui ont appris à lire et à manier la plume, certains ont obtenu des postes de comptable, d’administratif, etc.

Cela a aidé à la création de nécessaires de bureau de très bonne facture, artistiquement décorés.

D’ailleurs, leur utilité n’était pas d’être purement fonctionnel, mais de montrer le sérieux et le raffinement de celui qui le possède. C’est ce qui explique le haut niveau esthétique de certains modèles.

Les encriers et les portes plume, principales pièces utilisées pour l’écriture, sont de nos jours considérés comme étant de véritables œuvres d’art et sont très recherchés par les collectionneurs ou les amateurs d’art.

Démocratisation de l’écriture

Jule Ferry

Jule Ferry

A la fin de 1882, les réformes de Jules Ferry sont complètement appliquées. L’école devient donc totalement gratuite et surtout, elle est rendue obligatoire.

Les encriers se généralisent sur les bancs de l’école, ainsi que le stylo plume. L’écriture n’est alors pas vue comme étant le simple fait de coucher ces idées, pensées, etc., sur une feuille de papier, mais comme étant un art.

La calligraphie est fortement mise en avant avec l’obligation aux écoliers (même les plus petits) de faire de belles lettres manuscrites.

Différents styles

Styles des objets anciens pour le bureau (sceau en argent massif)

Sceau en argent massif de style Art Nouveau.

Les styles sont très variés, mais nous pouvons en déterminer cinq tendances :

Louis XIV

Encrier Louis XIV en or et marqueterie Boulle

Encrier Louis XIV en or et marqueterie Boulle.

Les nécessaires de bureau de l’époque de Louis XIV ont très souvent été fabriqués en marqueterie. Technique rendu très célèbre par l’artiste le plus doué de cette période, le maître ébéniste à la cour du Roi André-Charles Boulle (d’ailleurs, les professionnels utilisent les termes “marqueté façon Boulle”). Ces objets possèdent des lignes droites, très pures.

Louis XV

Encrier Louis XV en argent massif

Encrier Louis XV en argent massif.

Sous Louis XV, le style change résolument, les encriers, portes plume, cales et serre-livres, deviennent fortement décorés avec des sculptures. Souvent de couleur dorée, ils évoquent le prestige.

Empire

Les symboles de l'Empire Français sur les objets anciens. Ici le N avec la couronne de lauriers

Les symboles de l’Empire Français sur les objets anciens. Ici le N avec la couronne de lauriers.

Sous l’Empire, le style adopte le classicisme en évoquant la période antique grecque ou romaine. Bien sûr, les symboles de l’Empire restent très présents.

Fin XIXe et milieu XXe

Encrier en porcelaine de Limoge

Encrier en porcelaine de Limoge.

Après les réformes de Jules Ferry, l’écriture se démocratise fortement. Si bien que de la fin du XIXe siècle et jusqu’à l’arrivé du stylo bille dans les écoles, les encriers prennent place dans pratiquement tous les foyers.

De fait, les styles deviennent très divers. Ils peuvent être luxueux : en bronze doré, métal argenté, argent massif et même en or massif, voire en plaqué or ou vermeil (beaucoup plus rare).

Dans le même laps de temps, des encriers de valeur plus modestes, mais de très bonne qualité, en porcelaine, en verre, en métal blanc, etc. sont les plus populaires.

Début XXe

Coupe papier avec ouvre lettre et sceau en argent massif de style art nouveau

Coupe papier avec ouvre lettre et sceau en argent massif de style art nouveau.

Au début du XXe siècle le style art nouveau devient le must du moment et les nécessaires de bureaux suivent bien évidemment cette tendance.

Bronze, laiton ou métal précieux, ces encriers peuvent atteindre des valeurs assez élevées du fait de leur rareté et de la qualité de leur fabrication.

Les poinçons

Poinçon Tête d'Aigle pour les ouvrages fabriqués en or massif

Poinçon Tête d’Aigle pour les ouvrages fabriqués en or massif

Comme pour tous les objets en or, en argent ou en vermeil, des poinçons doivent être présent sur l’objet.

Or massif & argent massif

Poinçon coq pour les objets réalisés en argent massif

Poinçon coq pour les objets réalisés en argent massif

Pour les encriers, porte-plumes, etc. en or massif ou en argent massif, les poinçons d’état doivent être présents. Ceux-ci garantissent le titre du métal précieux (exemple : 750 millièmes (18 carats)).

Vermeil

Poinçon vieillard apposé sur les ouvrages en argent massif

Poinçon vieillard apposé sur les ouvrages en argent massif

Certains pays insculpent un poinçon spécifique pour le vermeil. Mais comme cette appellation correspond à de l’argent plaqué or, bien souvent ce sont les poinçons de l’argent qui y sont présents.

Argent fourré

Poinçon Tête de Minerve insculpé autant sur les objets en argent massif qu'en argent fourrée

Poinçon Tête de Minerve insculpé autant sur les objets en argent massif qu’en argent fourrée

Cette méthode de fabrication consiste à joindre, par brasure, deux coquilles en argent. L’objet n’est donc pas en argent massif, dans le sens de plein, mais creux.

Le vide est comblé par une pâte ou une résine, voire de la cire.

Cette technique était très en vigueur auprès des fabricants jusqu’au début du XXe siècle. Surtout elle était légale. Du coup, des poinçons de garantie, identiques à ceux apposés sur de l’argent massif, se retrouvent insculpés sur ces objets.

Cela était le cas dans tous les pays européens, de la France à la Russie, en passant par l’Angleterre, l’Allemagne, etc.

Ces objets se reconnaissent par la présence d’une fine soudure présente à la jonction des coquilles.

Plaqué or métal argenté

Poinçon de Maître apposé sur le métal argenté. Ici il s'agit de la marque du fabriquant Christofle

Poinçon de Maître apposé sur le métal argenté. Ici il s’agit de la marque du fabriquant Christofle

Concernant le plaqué or et le métal argenté, seul le poinçon de maître (fabricant) est indiqué. Il garantit que la fine couche de métal précieux correspond bien à la réglementation en vigueur à l’époque de la fabrication de l’objet (celle-ci pouvant fortement varier selon les périodes et les pays).

Nécessaire de bureaux en argent, or, vermeil, etc. Encrier, porte-plume, serre-livres, cale-livres, etc.

Nécessaires de bureau en métal précieux (argent, or, platine, palladium, vermeil)

Nécessaires de bureau en métal précieux (argent, or, platine, palladium, vermeil).

La catégorie “Encriers, porte-plume, etc.” regroupe tous les nécessaires de bureau. Cela représente une grande variété d’objets, qui vont de l’encrier au porte-plume, en passant par des cale-livres (ou serre-livres), coupe-lettre, etc. Trouvez facilement de quoi rendre votre bureau unique. Impressionnez vos clients par des objets de qualité, montrez votre sérieux en affaire, facilitez votre inspiration par des objets qui ont une histoire. Qu’ils soient fabriqués par des orfèvres, artistes, artisans, réputés ou moins connus, faites-vous plaisir. Osez la différence ou suivez les tendances, faites selon votre inspiration et vos goûts.

Conseils aux acheteurs

N’oubliez pas de vous renseigner le plus possible auprès du vendeur des caractéristiques de l’objet que vous convoitez. Si besoin, n’hésitez pas à demander des pièces complémentaires par e-mail. Si vous avez affaire à un professionnel, vérifier son numéro de SIREN (indiqué dans sa boutique) et la date de création de sa société ainsi que son statut juridique auprès de sites spécialisés (comme Infogreffe, en France ou l’équivalent dans d’autres pays).

Conseils aux vendeurs

Collectionneurs ou professionnels, proposez vos objets à une clientèle à la recherche de produits de qualité. Présentez vos articles avec des photos lumineuses, mettez-les en scène et soyez précis dans l’énoncé de votre annonce (objet en argent massif ou plaqué (argenté), pureté du métal précieux, poids de l’objet, présence des poinçons (indiquez lesquels et ajoutez une photo sur l’annonce), etc. Si pertinent, racontez son histoire, etc.

Copyright © 2017 Poinconor.com - Tous droits réservés - Développé par Web Expérience