Table de Conversion de zolotnik en millièmes

Dans l’Empire de Russie les puretés de l’or et de l’argent étaient indiqués en zolotnik. Convertir facilement les poinçons de titre de zolotnik en millièmes.

Unité de mesure de l’Empire de Russie

Le zolotnik (en russe золотник) est une unité de mesure très ancienne employée dans l’Empire de Russie.

Son utilisation a été définitivement abandonnée lors de la naissance de l’URSS.

Elle servait à mesurer la teneur en or ou en argent des objets.

Une monnaie

L’origine du mot peut venir de « zoloto (золото) » qui veut dire « or » en russe ou encore de « Zlatnik (златник) » qui signifie « petite pièce d’or« .

En effet, le zolotnik était également une monnaie employée au moyen âge :

Zolotnik or - Saint-Vladimir - 980 1016
Pièce d’or en zolotnik représentant Vladimir 1er
(Plus connu sous le nom de Saint-Vladimir).
Monnaie en circulation de 980 à 1016 dans la Rus de Kiev
(Appelée aussi Principauté de Kiev).

pub-colonne

Quelques exemples de poinçons

Concernant les objets en métal précieux, la pureté de l’objet est indiquée à l’aide d’un poinçon de titre.

Ce dernier comprend un nombre constitué de deux chiffres, stipulant la qualité de l’or ou de l’argent en zolotnik.

Dans l’Empire de Russie, ces poinçons de titre était souvent de formes carrées ou rectangulaires.

Les chiffres pouvait être entourés d’un contour unique, ou bien avoir chacun leur propre contour.

Poinçon "Chiffre 80" - 80 zolotnik - 833,40 millièmes - Empire de Russie
Poinçon « Chiffre 80 »
Le nombre 80 indique la pureté du métal précieux en zolotnik, ce qui correspond à 833,40 millièmes
Empire de Russie

 

Note :

L’Essayeur Officiel du Tsar contrôlait la pureté de l’objet et en plus de son propre poinçon, il apposait le poinçon de titre.

Par la suite, le titre pouvait être inséré dans le poinçon de ville :

Note :

En ces temps là, c’est le Bureau des Essais qui apposait le poinçon.

Avant la chute de l’Empire, le titre pouvait être placé au sein du poinçon national :

Tableau de conversion

Pour aller plus loin

Les poinçons de l’Empire Russe